Enfant·Lectures

L’émergence et le développement du langage chez l’enfant

ÉmergenceLes bébés et les enfants sont tous de petits génies. Tout ce qu’ils apprennent en quelques années de vie est inimaginable. Entre 0 et 5 ans, les enfants arrivent à maîtriser le langage, alors qu’ils n’ont aucune référence linguistique (contrairement aux adultes qui peuvent relier des concepts et des mots entre leur langue maternelle et une nouvelle langue). Rapidement (vers 2 ans et demi), les enfants vont générer des phrases qu’ils n’ont jamais entendues. L’exploit qu’ils réalisent mérite qu’on s’y attarde! Le livre L’émergence et le développement du langage chez l’enfant retrace le chemin que les enfants font entre 0 et 5 ans (et même un peu après).

L’auteure, Diane Daviault, détient un doctorat en linguistique et elle aborde le développement du langage sous 6 angles : phonologie, morphologie, syntaxe, lexique, sémantique et. Point positif : lexique (le vocabulaire) et sémantique (le sens et les liens entre les mots et les idées) sont séparés, ça n’arrive que trop rarement quand on parle de langage. Les notions sont bien expliquées, le ton est agréable et fluide.

Le contenu est très à jour sur les dernières recherches effectuées. Quand, la science n’a pas encore répondu à la question, l’auteure présente les hypothèses qui sont actuellement étudiées. Les résultats de recherches sont souvent présentés avec la méthodologie. J’ai apprécié les résumés de l’auteur sur ce point car, à quelques reprises, on se demande quelle expérience permet de dire qu’un enfant de 17 mois saisit déjà la différence entre les mots à contenu (ex. : chat, marcher, balançoire) et les mots grammaticaux (ex. : le, par, avec, malgré). Beaucoup des recherches présentées ont été effectuées en français, ce qui est un grand luxe. Au Québec, les orthophonistes doivent trop souvent se référer à des études anglophones (beaucoup plus nombreuses et plus accessibles) et tenter d’appliquer les résultats à une clientèle francophone.

Le livre s’adresse très bien aux étudiants en orthophonie puisqu’il contient beaucoup de détails sur les aspects linguistiques du développement normal du langage. C’est un ouvrage de référence très intéressant pour les aspects plus techniques du langage (développement des sons, des phrases, du vocabulaire), mais il ne permet pas de saisir toute la complexité de la communication d’un jeune enfant. Ainsi, il n’est pas question de pragmatique, d’habiletés pré-linguistiques (contact visuel, imitation motrice/verbale, permanence de l’objet, etc.) ou de communication dans un sens plus large. Une mention indiquant que la communication du jeune enfant ne peut être réduite à son développement linguistique aurait pu être présente.

De mon expérience, c’est le premier ouvrage grand public qui fait état de l’avancée des connaissances en intégrant autant de recherches françaises ou franco-québécoises. Bravo à l’auteure pour cette première édition !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s