Enfant·Intervention·Milieu de garde·Parents

Faire synergie

Faire synergie : La synergie reflète communément un phénomène par lequel plusieurs acteurs, facteurs ou influences agissant ensemble créent un effet plus grand que la somme des effets attendus s’ils avaient opéré indépendamment, ou créent un effet que chacun d’entre eux n’aurait pas pu obtenir en agissant isolément. (Wikipedia)

Pour les enfants que je vois dans mon bureau, je fais souvent des rencontres dans leur milieu de garde. Toutes les personnes concernées par l’enfant sont conviées : parents, éducatrice, conseillère pédagogique, intervenants, etc. Le but : partager nos observations sur l’enfant et se donner des objectifs et des moyens pour faire avancer l’enfant. Ça peut avoir l’air simple, mais c’est plus compliqué qu’on pense !

La recherche montre que les enfants qui ont des difficultés de langage peinent à participer pleinement aux activités quotidiennes. Dans les jeux libres, ils peuvent papillonner au lieu d’investir un jeu, ils peuvent aussi choisir moins souvent les coins de jeux où le langage est davantage requis (ex. : coin imitation/coin cuisine), jouer plus souvent seul, etc.

Même s’il peut être tentant d’opter pour des objectifs langagiers (ex.: Faire des phrases de deux mots), j’essaie toujours de choisir des objectifs qui visent à augmenter la participation de l’enfant dans les activités quotidiennes.

Dernièrement, j’ai rencontré un enfant qui faisait des phrases courtes pour son âge. Dans son milieu de garde, cela faisait en sorte qu’il avait de la difficulté à raconter ce qu’il désirait à la causerie le matin. Un des objectifs pour cet enfant était donc d’augmenter sa participation lors des causeries.

Il a été décidé que, le dimanche soir, le parent préparerait avec l’enfant ce qu’il dirait au milieu de garde le lendemain. Ensemble, ils dessineraient les principaux éléments sur une feuille que l’enfant apporterait au CPE. Cette feuille lui servirait à la fois d’aide-mémoire et de support pour raconter.

Pour moi, cet objectif et ce moyen sont bons pour plusieurs raisons :

1) Ils mettent à contribution plusieurs personnes : le parent, l’enfant et l’éducatrice.

2) Ils sont précis. Lors de la causerie, on doit porter attention à cet enfant pour l’aider à s’exprimer.

3) Ils responsabilisent l’enfant : c’est à lui de livrer son message le lendemain.

4) Ils prennent peu de matériel : un bout de papier et un crayon.

5) Ils favorisent l’organisation de la pensée et la pensée symbolique : 

6) Ils ont pour but de favoriser la participation de l’enfant dans son milieu.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Faire synergie »

    1. Merci beaucoup pour votre commentaire ! C’est parfois difficile de savoir si on fait une véritable différence dans la vie de nos clients. Mais, certaines journées, on a vraiment l’impression d’y être !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s