Dans mon bureau·Formation·Intervention·Réflexion

En savoir plus et se dire qu’on aurait pu faire mieux

Image

Je lis, je me forme et je discute beaucoup avec les gens qui m’entourent. Quand j’apprends quelque chose de nouveau, avant de perdre le momentum, j’essaie de faire les changements nécessaires pour intégrer les notions apprises à m pratique (ex. : commande le matériel, ajout des dépliants, nouvelle compréhension d’une difficulté, nouvelle technique d’intervention, ajouter une question sur mon formulaire d’histoire de cas, etc.).

Mais, chaque fois, je ne peux m’empêcher de penser aux enfants et aux familles que j’ai croisées avant d’apprendre ceci ou cela. Est-ce que ça aurait fait la différence pour cet enfant ? pour ce parent ? Est-ce que j’aurais pu faire mieux ? Je m’apaise en me disant que, chaque jour, je fais profondément de mon mieux avec les connaissances que j’ai à ce moment-là. Je ne peux pas cesser d’apprendre sous prétexte que ce n’est pas « juste » pour les enfants que j’ai rencontrés avant.

PlanALa réalité, c’est que l’apprentissage vient parfois avec un coût : savoir qu’on n’a pas fait la bonne, la meilleure chose. Dans les formations aux éducatrices et au fil des rencontres avec les parents, il y a parfois cela. Quelques-uns semblent se dire : « Si ce que tu dis est vrai, c’est que j’étais dans l’erreur pendant tout ce temps. » Pour certains, ça en est assez pour qu’ils arrêtent d’écouter et qu’ils discréditent mon propos. S’ils acceptaient de changer, le sentiment d’avoir mal fait serait trop grand. Souvent, en expliquant que c’est l’enfant qui a besoin d’interventions particulières, que leur manière d’agir aurait sans doute été adaptée avec un autre enfant, que je sais qu’ils ont fait tout ça pour l’aider, le changement est plus facile.

Le goût et l’intention d’aider, c’est ça qu’il faut garder ! Nous n’avions pas les bons moyens ? Tant pis ! L’intention d’aider, elle, est encore bonne ! On change les moyens et on laisse notre désir d’avoir eu raison de côté. C’est parfois un peu dur pour l’ego, mais c’est ça nous rend encore meilleurs.

Apprendre, c’est peut-être juste un synonyme de changer 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s