Enfant·Fait au Québec·Formation·Informations·Intervention·Milieu de garde·Recherche scientifique et articles·Scolaire

EOA : Colloque des étudiants de maîtrise 2013

Chapeau-Diplome

Le 29 août dernier, je participais au Colloque des étudiants de maîtrise ! À chaque année, c’est une occasion de se mettre à jour, de découvrir de nouvelles manières de faire et de perfectionner mes interventions auprès de mes clients. Je n’ai pas eu le temps de tout voir, mais j’ai été charmée par plusieurs présentations. Entre autre :

Marie-Christine Harvey : comparaison de deux modèles d’intervention pour améliorer le récit narratif. Chapeau pour le choix d’un thème pas facile ! Quand on sait que les habiletés narratives sont corrélées avec les performances scolaires, il est important de connaître la meilleure manière de les améliorer.

Patricia Marquis : comparaison du PECS et d’un outil technologique pour faciliter les demandes des enfants avec un TSA. La présentation était nuancée et l’importance de la préférence de l’enfant était soulignée.

Chloé Landry-Macini : comparaison de deux approches en dyspraxie. Encore une fois, très belle maîtrise du sujet et beaucoup de nuances ! Je compte essayer certaines des interventions prochainement. Notamment de faire des exercices de conscience phonologique qui sont en lien avec les patterns d’erreurs des enfants. Ex. : réduction syllabique -> compter les syllabes, élision du phonème initial -> identification du phonème initial, etc.

Joëlle Dontigny : quelle est la meilleure manière de former les éducatrices pour que les stratégies de langage soient intégrées au quotidien ? Encore une fois, une question difficile et peu abordée. Dans mon travail, la collaboration avec les milieux de garde est fréquente. Beaucoup de réflexions à faire suite à cette présentation =)

Émilie Desrosiers : comparer l’entraînement des partenaires à la communication VS l’outil technologique pour les personnes aphasiques. Superbe maîtrise du sujet ! J’ai trouvé très agréable de réfléchir à une autre population que celle avec qui je travaille au quotidien =)

Les discussions qui suivaient les présentations étaient souvent aussi intéressantes que les présentations elles-mêmes. Le modèle de la question PICO ne permet pas toujours aux étudiantes de rendre compte de tout ce qu’elles ont appris au cours de leurs lectures. Par exemple, certaines études doivent être écartées (car elles ne collent pas exactement à la population choisie) même si elles sont très intéressantes. J’ai grandement apprécié ces discussions ! Les étudiantes étaient très généreuses et beaucoup d’entre elles ont accepté de partager leur travail par courriel.

J’aurais parfois préféré que les interventions qui étaient comparées soient décrites et expliquées davantage. Pour certains thèmes, il aurait aussi été important d’expliquer quels critères diagnostiques ont été utilisés dans les études (ex. : difficulté d’accès lexical).

Bravo à toutes les étudiantes ! Je vous souhaite beaucoup de plaisir avec vos futurs clients !

Y a-t-il des présentations que vous avez beaucoup appréciées ? Sentez-vous libre de laisser un commentaire !

*Je ne voudrais pas trahir le travail des étudiantes dont je fais mention ici. N’hésitez pas à m’indiquer si certaines informations sont inexactes et il me fera plaisir de corriger.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s