Développement·Enfant·Fait au Québec·Lectures·Profession·Réflexion·Recherche scientifique et articles·Scolaire

Légendes pédagogiques

ACH003397850.1392763171.580x580Je viens tout juste de terminer le dernier de livre de Normand Baillargeon : Légendes pédagogiques : L’autodéfense en éducation. C’est également lui qui est l’auteur de l’incontournable livre Petit cours d’autodéfense intellectuelle. Dans son dernier livre, il aborde 14 mythes pédagogiques de la programmation neuro-linguistique, au cerveau gauche ou droit en passant par la place de l’informatique en éducation, l’effet Mozart et les intelligences multiples ! Baillargeon explique comment ces légendes se sont immiscées partout dans le monde de l’éducation. Ensuite, en se basant sur les études en éducation (car l’éducation est aussi une science !), l’auteur réfute ces mythes. Il aborde 2 grands débats dès le début de son livre :

1. Quoi enseigner ? Baillargeon est clair et souligne les nombreuses recherches à l’appui : il faut enseigner des connaissances. Je vous résume l’argumentaire ici : plus on a de connaissances, plus a d’attention et d’énergie à consacrer aux fonctions de plus haut niveau (résolution, comparaison, réflexion, etc.). Pour faire un parallèle, les « connaissances » sont aux « compétence » ce que l’automatisation de la lecture est à la compréhension en lecture. Normand Baillargeon affirme que le vocabulaire étendu et les connaissances générales « sont d’indispensables préalables au développement des capacités intellectuelles et constituent un des meilleurs garants de la réussite scolaire ». Il faut passer par le premier pour avoir accès au second. Je vous invite fortement à lire, c’est vraiment très intéressant !

2. Comment l’enseigner ? Baillargeon défait aussi le mythe comme quoi « l’enfant doit apprendre en découvrant par lui-même ». Les études qui comparent l’enseignement de type « explicite » à l’enseignement de type « implicite » indiquent que les élèves obtiennent de meilleurs résultats avec la première approche.

*Baillargeon fait souvent référence à l’énorme méta-analyse d’Hattie. J’ai déjà hâte de lire son livre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s