Dans mon bureau·Développement·Matériel·Profession·Réflexion·Recherche scientifique et articles

Une expérience complète !

ballesComme je l’ai déjà dit, je n’aime pas le matériel spécialisé et ces « cartes » qui sont si souvent associées à ma profession. J’en utilise le moins possible. Je n’utilise pas d’Ipad, de tablette ou de matériel technologique ni en thérapie, ni en évaluation. Qu’on me traite de conservatrice et de réticente face à technologie, je m’assume pleinement ! La formation que je suis actuellement (donnée par José Pouliot sur la morphosyntaxe) me confirme d’ailleurs une croyance que j’avais déjà : les images en 2D amènent une difficulté supplémentaire dans les tâches proposées aux enfants. Moins le langage est développé, plus les objets en 3D sont à favoriser : garage et autos, ferme et animaux, maison et bonhomme, etc ! Mme. Pouliot mentionne aussi des études indiquant que c’est lors d’un jeu avec des objets en 3D que les enfants parlent le plus; pas devant des images. Pour avoir la vraie mesure du développement du langage et faciliter les progrès des enfants, il est donc préférable d’utiliser des objets en 3D. C’est une bonne nouvelle, je n’ai jamais rencontré d’enfant qui préfère les cartes aux jouets en 3D 😉

Dans son livre, Rhea Paul statue clairement que l’expérience complète des vrais objets facilite l’apprentissage ! Ainsi, il est bien difficile pour un enfant qui voit une balle en image de comprendre qu’elle roule. Si la balle est présentée en 3D (avec une vraie balle !), les concepts sont beaucoup plus clairs ! Les mots se développant en réseau, il est important de fournir des expériences complètes aux enfants lors desquelles ils peuvent toucher l’objet, apprendre des verbes autour de cet objet (avec une balle : lancer, rouler, rebondir, attraper, etc.). C’est dans ce contexte que le mot est appris avec profondeur !

Une étude indique aussi que plus les jeunes enfants explorent leur nourriture lors des repas, plus il est facile pour eux d’apprendre les mots des aliments.

À mon sens toutefois, tout ceci n’exclut pas les livres ! L’exposition aux livres est un facteur de protection incontestable ! Pour moi, un livre n’est pas comme des cartes qu’on présente une à une : il contient une histoire qu’on peut raconter et les images sont liées entre elles. Je choisis mes livres avec beaucoup de précaution ! Et non, les écrans ne fournissent pas le même contexte d’apprentissage 😉

Publicités

7 réflexions au sujet de « Une expérience complète ! »

  1. Très bon article bien vulgarisé, ne lâche pas continue de nous informer sur la communication et le langage

  2. Bien sûr, de même les fameux « pictos » proposés aux petits non verbaux… j’approuve totalement. Et je rajouterai que la tablette peut être un outil facilitateur, grâce à certaines apps ( par ex Sound Touch vidéos) ou l’accès aux vidéos d’internet, parce qu’on n’a pas forcément un zèbre ou une girafe 3D sous la main au bureau.

    1. Les pictos, s’ils servent à faciliter l’expression, n’ont pas du tout la même fonction que les objets utilisés en thérapie (tel que décrit dans l’article). Il faut évidemment se questionner lorsqu’on met en place ces moyens alternatifs à la parole quel est le meilleur moyen à implanter et le plus transférable de milieu de milieu : gestes ? pictos ?

      Évidemment, il y a plusieurs outils qu’on peut utiliser pour compléter le matériel 3D ! Je dessine moi-même régulièrement en thérapie pour compléter une idée et ajouter du vocabulaire.

  3. Ça me fait tellement du bien de voir que je ne suis pas la seule à ne pas aimer les images et cartes pour travailler le langage qui est un acte d’échange relationnel dynamique. En plus, les cartes nous amènent à travailler à la table ce qui est à mon avis, un endroit « non naturel » pour un jeune enfant qui apprend par le jeu ( au préscolaire et plus aussi). Naturellement, dans son environnement familier, un enfant va être par terre, dehors, en mouvement, sur le divan etc. et rarement assis à une table basse à regarder des cartes. Il y a quand même les jeux de société et les casse-tête etc. qui peuvent les amener à la table mais il y passent rarement la majorité de leur temps. À la table basse, le enfants ont continuellement le goût de se lever pour tourner autour de la table, prendre les objets loin de leur portée etc. Leur dynamique est le mouvement et la stimulation par le concret est la porte d’entrée pour les apprentissages signifiants. Les cartes et la table sont aimées par les adultes. Ça rend souvent la tâche plus facile et moins contraignante. Ils peuvent aussi plus facilement avoir le contrôle sur leur thérapie et l’environnement… J’ai entendu une orthophoniste dire une fois que la jeune fille n’était pas prête à une thérapie en orthophonie car difficile pour elle de rester assise et de travailler avec des cartes. On a pourtant travaillé ensemble 1 an, autrement, et quels progrès !

    1. En effet, les cartes sont peu compatibles avec un « échange relationnel dynamique ». Où est le relationnel ? Où est le dynamique ? Concernant le travail à la table, j’admets qu’il constitue une grande partie de mes thérapies avec les enfants de 3-5 ans. Si les enfants veulent être debouts, ça ne me dérange pas. Avec les enfants de moins de trois ans, j’opte souvent pour une autre alternative. Je trouve toujours qu’ils ont l’air incomfortables sur ces petites chaises (qui sont trop souvent trop grandes pour eux). Si un enfant reste difficilement à table, je modifie simplement ma thérapie : jeu de poche, jeu debout au tableau, etc. ! Je ne crois pas que les enfants peuvent être « trop jeunes », « trop vieux », « pas assez concentrés », « trop moteur » pour de l’orthophonie. C’est à moi de m’adapter ! Parfois, c’est facile. Parfois, c’est difficile. Mais comme j’aime me le rappeler, qui a dit que j’avais un travail facile ?! Ça m’est arrivé une fois ou deux en 4 ans de conclure que la thérapie en orthophonie était impossible pour l’instant et qu’il fallait obtenir une autre service avant l’orthophonie. Ça reste donc l’exception à mon sens !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s