Dans mon bureau·Enfant·Intervention·Parents

Comment compter les premiers mots des bébés ?

LaitQuand j’étais au secondaire, j’ai gardé beaucoup d’enfants. Voici donc une anecdote de ma vie de gardienne…

Je gardais une famille de 4 enfants, dont une petite fille d’environ 18 mois. Je m’affairais dans la cuisine à préparer la collation et j’avais remis sa bouteille de lait au bébé. Elle était revenue dans la cuisine en disant « Lait bip-bip ». J’avais tenté quelques réponses : « Oui, c’est ton lait ! » ou « Tu peux le boire ». Mais rien n’y faisait, elle ne buvait pas et continuait avec son « Lait bip-bip« . J’avais donc été voir les enfants plus vieux pour leur demander s’ils savaient ce que leur soeur voulait. L’aînée de me signifier : « Elle veut que tu réchauffes son lait au micro-onde. » Et vlan, l’enfant avait fait une phrase de 2 mots : lait + bip-bip !

Cette enfant ne pouvait pas encore dire le mot « micro-ondes », mais elle avait trouvé un mot remplaçant en attendant : Bip-bip. Parce que c’était le bruit qu’elle entendait lorsque le temps du micro-ondes était écoulé ! Ils sont tellement brillants ces bébés !

C’est une anecdote que je raconte souvent dans les groupes de parents pour les aider à compter les mots que leur enfant dit. À 18 mois, on compte pour 1 mot n’importe quelle suite de sons qui réfère à un concept. Donc, tous les « bruits » qui réfèrent à des objets ou à une idée comptent : meuh (vache), chhh (silence / dodo), vroum (l’auto), bip-bip (le micro-ondes !) ou tout autre « mot ». Tous ces bruits sont à encourager en même temps que le « vrai » mot. On peut ainsi dire (comme beaucoup de parents font naturellement !) : « C’est le chien, il fait « wouf ! wouf !« . Regarde, une auto, ça fait vroum. Oh ! Ça va tomber ! Boum ! » Pour les enfants qui sont exposés à deux langues, on compte les mots en double si l’enfant les produits dans les deux langues. Par exemple, chez un enfant qui utilise le mot « eau » avec sa mère francophone et « agua » avec son père hispanophone, on compte deux mots.

À 18 mois, il est recommandé pour un enfant qui ne dit pas encore 18 mots, de consulter en orthophonie pour voir si les autres aspects de la communication se développent bien et pour que l’orthophoniste remette des conseils, au besoin.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Comment compter les premiers mots des bébés ? »

  1. il y a des chances pour que les adutes ne soient pas assez brillants pour comprendre ce que dit l’enfant

    1. La réussite de la conversation est une responsabilité partagée et il est fréquent que les adultes ne comprennent pas les enfants (tout comme il est fréquent que les enfants ne comprennent pas les adultes). Et c’est tout à fait normal (surtout lorsque les enfants sont petits !). Ce n’est pas une question d’être brillant ou pas. L’important, c’est d’être honnête : ne pas faire semblant d’avoir compris (lorsqu’on n’a pas compris) et ne pas comme si nous n’avons pas compris ce que l’enfant veut dire (lorsque ce n’est pas le cas). Si l’enfant sent qu’on a le désir de comprendre son message, c’est une grande motivation à poursuivre l’échange et à essayer d’autres techniques. Les enfants doivent aussi apprendre à réparer les bris de communication (lorsque l’adulte ne comprend pas ce qu’ils disent) pour être des communicateurs efficaces. Ils peuvent alors changer de mots, ajouter des gestes, etc.

  2. Merci, cet article me sera très utile lors de rencontres avec les parents. À partir de quel âge cet ensemble de sons qui réfère à un concept n’est plus considéré comme un mot? merci!

    1. Pour répondre à votre question directement, j’aurais tendance à dire que cette notion n’expire jamais ! Dans le développement normal, il devient rapidement impossible de compter exactement le nombre de mots qu’un enfant peut dire. Les enfants de 18 mois utilisent parfois beaucoup de ces « mots-sons », mais je dirais par contre qu’ils ne devraient pas représenter une grande partie du vocabulaire d’une enfant et ce, dès 2 ans. J’espère que ça répond à votre question !

  3. Je suis responsable d’un service de garde et je vois des parents compter le nombre de mots  »audibles » ou  »reconnaissables » que leur enfant prononce. Évidemment, comme vous l’expliquer dans votre article, ils n’obtiennent pas tous les 18 mots clairs et bien prononcés. Je partage votre article qui répondra à plusieurs de leurs questions. Merci à vous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s