Évaluation·Dans mon bureau·Enfant·Intervention·Parents·Profession·Uncategorized

10 questions à poser avant de débuter un suivi en orthophonie

checklist
Source : http://laraveldaily.com/checklist-8-things-launching-laravel-project-live/

Vous pensez débuter un suivi en orthophonie? Vous vous demandez comment choisir l’orthophoniste qui évaluera et interviendra auprès de votre enfant? Voici 10 questions à poser avant de débuter un suivi afin de vous aider à choisir la professionnelle qui vous conviendra. En tout temps, vous pouvez vous assurer que la personne que vous rencontrerez est membre de l’Ordre des orthophonistes et des audiologistes du Québec sur le site de l’OOAQ.

Expérience et formation

1. Quelle est sa clientèle habituelle : âge et types de difficultés ? Quel pourcentage de sa clientèle a la même difficulté que votre enfant (si vous connaissez déjà son diagnostic)?

Toutes les orthophonistes ne travaillent pas avec toutes les clientèles. Certaines interviennent uniquement auprès des enfants de plus de 3 ans, d’autres se spécialisent en bégaiement, d’autres encore font uniquement du langage écrit (lecture/écriture), etc.

2. Que fait-elle pour se tenir à jour ? A-t-elle suivi des formations d’appoint au cours de la dernière année ?

Tout comme en médecine ou en psychologie, les recherches scientifiques se développent rapidement en orthophonie. L’orthophoniste doit donc effectuer de la formation continue après l’obtention de sa maîtrise. Elle peut entre autre participer à des formations ou lire des articles scientifiques.

Déroulement des rencontres et philosophie d’intervention

3. Comment se déroule les rencontres habituellement ? Est-ce que les parents sont présents lors de l’évaluation ? Lors de l’intervention ? Est-ce que la fratrie est admise lors des rencontres ?

Certaines orthophonistes tiennent absolument à ce que les parents assistent aux rencontres, d’autres préfèrent lorsqu’ils sont derrière un miroir sans tain et d’autres encore laissent le parent décider. Il est important que vous soyez à l’aise avec le déroulement des rencontres. Si vous préférez être dans le local avec votre enfant, précisez-le. Pendant les thérapies, les parents peuvent être absents, ils peuvent observer ce que l’orthophoniste fait ou ils peuvent participer à l’activité. Encore là, tout dépend de votre préférence et de la préférence de l’orthophoniste. N’hésitez pas à questionner l’orthophoniste sur le rôle des parents pendant les thérapies. Si vous prévoyez assister aux rencontres avec un membre de la fratrie, demandez à l’orthophoniste si c’est possible.

4. Si vous avez des préoccupations concernant la collaboration de votre enfant, vous pouvez lui demander comment elle ajuste ses interventions avec un enfant timide/inattentif/opposant, etc.

De manière générale, les orthophonistes sont habituées et utilisent différentes stratégies pour obtenir la collaboration des enfants. Sachez qu’en tout temps, vous pouvez interrompre le suivi en orthophonie si vous trouvez que le courant « ne passe pas » entre elle et votre enfant et vous. C’est normal que ça ne clique pas avec tout le monde !

5. Quelle est l’implication attendue des parents entre les rencontres ?

Certaines orthophonistes remettent des stratégies que vous êtes libres d’appliquer au quotidien, d’autres remettent des devoirs précis (ex.: des tâches à effectuer sur des feuilles photocopiées). Soyez honnête avec l’orthophoniste sur le temps que vous avez à consacrer à ces activités pendant la semaine. Une partie de son travail est de s’adapter à la réalité de votre famille et de vous offrir des stratégies qui s’intègrent à votre quotidien.

6. Comment se passe la collaboration et la communication avec le milieu de garde, l’école et les autres professionnels qui côtoient votre enfant ?

Si vous désirez que l’orthophoniste participe au plan d’intervention à l’école ou qu’elle contacte l’éducatrice de votre enfant, demandez-lui comment elle procède habituellement.

Pratico-pratique

7. Coût :  Combien coûte une rencontre d’évaluation ou d’intervention ? Combien de rencontres sont habituellement nécessaires pour évaluer un enfant de cet âge ? Quels modalités de paiement sont acceptés ?

8. Quels sont les disponibilités pour les rencontres : de jour, de soir, la fin de semaine ? Quelle est la fréquence et la durée des rencontres ?

Tout dépendant de votre préférence et des besoins de votre enfant, les rencontres peuvent être à toutes les semaines, à toutes les deux semaines ou encore à tous les mois. Les rencontres durent habituellement entre 30 et 90 minutes.

9. Y a-t-il une politique d’annulation ? Si oui, quelle est-elle ? 

Combien de temps à l’avance devez-vous aviser afin de ne pas payer de frais ?

Impression générale suite à l’échange

10. Vous sentiez-vous à l’aise lors de la conversation ? L’orthophoniste a-t-elle bien répondu à vos questions ? Plus vous serez à l’aise, meilleure sera la collaboration et les progrès de votre enfant. Fiez-vous à votre sentiment !

En tout temps, si vous ne comprenez pas ce que l’orthophoniste vous dit ou ce qu’elle fait auprès de votre enfant ou si vous êtes mal à l’aise, mentionnez-le. Il est essentiel que vous compreniez et que vous soyez d’accord avec les stratégies utilisées.

L’orthophonie est une science et le professionnel que vous consultez doit être apte à vous fournir des explications et à vulgariser l’information sur les difficultés de votre enfant.

Bonne rencontre !

La très grande majorité des orthophonistes étant des femmes, le féminin est utilisé dans ce texte. 

 

Publicités

3 réflexions au sujet de « 10 questions à poser avant de débuter un suivi en orthophonie »

  1. J’exerce en France métropolitaine et certains éléments sont propres à la culture nord-américaine (comme la glace sans teint, inutilisée chez nous). Il est important de souligner la contractualité du lien… Il est attendu du professionnel une mise à jour de ses connaissances, une certaine éthique et une inclusion des parents. En contrepartie, la famille a aussi du chemin à faire pour modifier des habitudes éducatives. Les cas de nomadisme médical, quand un problème d’ajustement éducatif n’est pas résolu sont très fréquents.

    1. Merci pour votre commentaire. En effet, la réussite de la thérapie est une responsabilité partagée et certains parents viennent parfois chercher des services sans comprendre complètement l’implication que ça leur demandera. C’est un des rôles de l’orthophoniste d’expliquer (et souvent de réexpliquer) ce qu’implique un suivi en orthophonie. Si je considérais que les habitudes éducatives (ex. : l’entourage de l’enfant le laisse arracher des mains d’autrui des objets) nuisent au développement de la communication, je crois que j’en discuterais avec les parents afin de leur faire comprendre les impacts de ce comportement. La recherche sur la compliance aux traitements et sur le patient-partenaire est très intéressante sur ce sujet. 🙂

  2. Merci en tout cas pour vos articles bien intéressants. Les diplomates ont établi un protocole d’accord pour les orthophonistes qui voudraient traverser l’Atlantique dans un sens ou dans l’autre. La démarche reste relativement difficile dans tous les deux cas. La pratique basée sur des preuves se développe ici aussi, même si l’impulsion vient plutôt du Québec. J’ai parlé de la contractualité, car notre système pose des problèmes bien spécifiques. Le service est quasiment gratuit pour l’usager avec le tiers-payant, et nous sommes débordés de demandes plus ou moins imposées par les écoles. S’assurer d’une réelle motivation et d’un réel projet thérapeutique en commun est une étape importante du travail orthophonique. Au plaisir de vous lire et relire !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s